Devil's Bastard MC

Forum > Photos / Vidéos > Devil's Bastard MC

Devil's Bastard MC

Par Bankar, Il y à 1 mois

  • Bankar
  • Messages : 3
  • Membre de la communauté
  • Hors-ligne

Les Devil's Sont toujours la !

 

  • Guillaumix
  • Messages : 7
  • Membre de la communauté
  • Hors-ligne

                                                                                                                                               

 

 Historique :

Cette histoire est digne d’un roman, un roman noir et étincelant comme un cuir clouté qui passe dans la nuit. Presque une légende, une saga digne des bardes…

Cette histoire commence après la deuxième guerre mondiale, sur la côte ouest des États-Unis. Animés par un profond désir de liberté, et amoureux de grosses cylindrés, des vétérans créent un club de motards dont le nom va rester célèbre, les Hells Angels.

Soixante dix ans plus tard, cette organisation est présente dans 59 pays à travers l’affiliation de 469 « chapitres ».

En 2010, au plus fort de la guerre en Afghanistan, trois hommes se rencontrèrent. Trois jeunes soldats qui partageaient des valeurs communes et un problème certain avec l’autorité.
Les frères Darinson venaient de Morro-Bay en Californie. Jack le grand frère était pilote  et Owen, le cadet, était dans les forces de reconnaissance. Tout deux dans l'US Marines Corps.

Au détour d’une opération ils firent la connaissance de William Janko, un Seal un peu barré mais avec qui ils sympathisèrent.

Quelques années plus tard, Owen et Jack avaient quitté le service de leur pays et bossaient au garage de leur oncle, Markus Hansen qui leur avait transmis son amour des Harley Davidson.

Janko venait de quitter l’armée et fut déclaré "inapte à réintégrer la vie civile" comme l'a dit le psy . Après avoir si souvent entendu parler de Morro-Bay, il vendit le peu qu’il possédait et rejoignit ses deux compères au nord de Los Angeles.

Enfin réunis, ils se rendirent compte que plus rien ne leur convenait dans cette société. Ils ne croyaient plus en rien, sauf dans leur confiance mutuelle.

Ils décidèrent, avec deux autres camarades, de fonder un club de motard, le Devil’s Bastards Motorcycle Club, le DBMC.
Markus connaissant bien les Hells de Californie, il se rendit auprès du président et présenta son club. Les discussions furent animées mais la création du Club fut entérinée.

Les Devils seraient indépendants aussi longtemps qu’ils respecteraient le territoire des Hells Angels.

 

Le Fonctionnement des Devil’s Bastards :

Les Devil’s Bastards de Morro-Bay  cherchent avant tout à trouver leur propre voie. Ils ne répondent à d’autre autorité que celle de leur président et leurs couleurs. Ils ne cultivent aucune rivalité ancestrale mais peuvent sans soucis en cultiver de nouvelles au grès de leurs intérêts. Ils ne recherchent ni la richesse, ni le pouvoir, mais bien la liberté et si cela doit passer par toute la panoplie des infractions, délits et crimes « So be it » !

Être un Devil’s c’est avant tout aimer les Harleys, aimer la liberté et préférer les étendues sauvages au strass et aux lumière de la grande ville. Bien qu’ils ne dédaignent pas les fêtes et le bling bling de Los Angeles, leur loyauté est avant tout acquise à Morro-Bay. Les Devil’s sont, comme tout MC, farouchement territoriaux et s’ils respectent les territoires des mafias et des gangs, ils ne tolèrent pas que l’on s’en prenne à LEUR ville !

Être un Devils c'est placer sa loyauté au club avant tout autre considération. Le Club est une famille qui ne tolère aucune trahison et aucune désertion.

Les Devil’s Bastards suivent le fonctionnement d’un MC classique.

Ils sont dirigés par un Président élu après un vote de ses membres. Les décisions importantes concernant le club sont votées  appliquées en cas de majorité.  

Le Président est épaulé par un Vice Président qui hérite de ses fonctions en cas d’absence.

Le Sergent d’Armes ou Sergeant At Arms est le garde du corps du Président, son responsable des basses besognes et le garant de la discipline au sein du club.  

Le Trésorier/secrétaire est responsable de la gestion des investissements et des revenus du Club.  

L’Enforcer est l’exécuteur du club. Il est là pour se salir les mains lorsque c’est nécessaire.  

Et il y a les Membres, qui sont acceptés comme des frères au sein du club après avoir passé une période de mise à l’épreuve au rang de Prospect.

 

                                                                                                                     

Posté il y à : 1 sem.
  • Guillaumix
  • Messages : 7
  • Membre de la communauté
  • Hors-ligne

█ OUT OF CHARACTER

 

L’objectif de ce projet est de proposer un club de biker non stéréotypé. Un club qui ne soit ni une organisation digne du grand banditisme comme les Hells Angels, ni un club de biker organisant des balades champêtres. De part leur implantation, les DMBC sont ruraux et un peu rustres.

Basés sur le rassemblement des "First 5" liés par une histoire commune, les DMBC sont le plus ancien Club de bikers sur le serveur. Ce n'est pas un hasard, leur longévité vient de leur patience. Nous prenons le temps de mettre les choses en place, nous réagissons au monde et essayons de le faire réagir. Nous n'imposons rien parce que c'est le meilleur moyen de s'affranchir de la cohérence. Nous ne prenons pas tous ceux qui se présentent à nous, nous choisissons avec discernement. Nous préférons la qualité à la quantité.

Notre but est de proposer un RP différent de ce que l'on peut trouver dans un gang ou une mafia pour que le serveur s'enrichisse de la diversité. Nous ne sommes ni tout à fait des citoyens honnêtes, ni tout à fait des criminels. Nous sommes avant tout LIBRES ! Un DMBC est libre de travailler comme épicier ou bien de se livrer au trafic d'armes. Il est libre de se marier et avoir des enfants ou bien ne coucher qu'avec les filles de son réseau de prostitution. Il est libre de passer ses soirées à faire la fête dans les bars ou bien à réparer sa bécane en buvant des bières devant le club avec ses frères.

Il peut être raciste et misogyne, il peut être démocrate ou républicain, il peut être raisonnable ou complètement fou. La seule obligation c'est la loyauté au club et l'amour des belles motos.

Le Rp des membres peut être loufoque ou bien très strict, le plus important étant que le nom des DBMC n'inspire pas qu'une unique réaction, notre rp se doit d'être plus complexe . Nous n'essayons pas de passer tout notre temps de jeu à braquer, à trafiquer ou à tuer. Nous passons du temps à rencontrer nos concitoyens, à tisser des liens ou bien à simplement passer du temps entre "frères". C'est cela à notre sens qui donne de la profondeur au rp des bikers. Sans quoi on ne fait pas long feu.

Nous ne sommes pas les LOST, nous sommes les Devil's Bastards !

Posté il y à : 1 sem.
  • Guillaumix
  • Messages : 7
  • Membre de la communauté
  • Hors-ligne

Le Club House, le lieu qui unit la famille

 

Posté il y à : 1 sem.