Avant-propos

Ce guide vous donnera un aperçu compréhensible des bases du jeu de rôle sur les gangs. L’information sur l’adhésion à un gang, la présence dans le quartier, la profondeur du personnage ainsi que la culture sera abordée. Ce guide a été conçu pour pouvoir être utilisé par tout type de gang, que ce soit Blood, Crip, Sureño ou autre.

 

Rejoindre un gang

La première question que vous devez vous poser est la suivante : « Est-ce que mon personnage rejoindrait un gang de façon réaliste ? » Est-ce que les antécédents et le style de vie de votre personnage le motivent à rejoindre un gang ?

  • Votre personnage peut rejoindre un gang à des fins d’identité ou de reconnaissance, le fait de faire partie d’un gang permet d’atteindre un niveau de statut qu’il/elle estime impossible en dehors de la culture du gang.

  • La protection est une autre grande raison pour laquelle les gens rejoignent des gangs, ils vivent dans la zone des gangs et sont, par conséquent, sujets à la violence des gangs rivaux. L’adhésion garantit un soutien en cas d’attaque et de représailles en cas de transgressions.

  • Les gangs pourraient également créer un système de soutien pour votre personnage, pour la majorité des membres du gang, le gang fonctionne comme un prolongement de la famille et peut fournir de la camaraderie qui manque dans l’environnement familial du membre du gang. Beaucoup de frères aînés et de parents appartiennent ou ont appartenu au gang.

  • Le gain monétaire est l’une des plus grandes raisons d’adhérer, votre personnage pourrait trouver que le gang est la seule source de revenus raisonnable et réalisable pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. Rejoindre un gang pourrait donner à votre personnage une source fiable de narcotiques à vendre, ce serait aussi un moyen de protéger vos opérations de drogue.

  • La pression des pairs est l’une des principales raisons, si ce n’est la plus importante, de rejoindre un gang. Votre personnage pourrait se trouver dans l’impossibilité d’éviter de rejoindre un gang parce que tous ses amis et les membres de sa famille font partie de ce gang. Le gang pourrait aussi être une seconde nature pour lui, ils ont grandi autour de lui et c’est la seule chose qu’il connaît, ils sont un produit de son environnement.

 

Comment fonctionne le recrutement dans un gang ? La plupart des gens sont attirés dans le gang par un autre membre, une « sphère d’influence ».

Vous entrez dans le gang en demandant à un tuteur validé de prendre la parole en votre nom.

Qu’est-ce qu’un tuteur validé ? Un tuteur est quelqu’un qui fait déjà partie du gang et qui a déjà de l’envergure/une force influente dans les rangs du gang.

L’attitude et l’influence ne dépendent que de quelques facteurs : l’ancienneté dans le gang, l’âge (semblable à l’ancienneté), la valeur que vous accordez aux membres de grades supérieurs du gang qui ont plus d’ancienneté que votre propre personnage, et le respect que vous avez acquis en commettant des crimes au nom du gang ou en faisant tout ce qui lui fait profiter.

Chaque personne faisant partie du gang peut recommander quelqu’un pour qu’il soit intronisé, mais tous les membres du gang ne peuvent pas être un tuteur validé. Chaque tuteur validé a toujours besoin de l’accord d’un OG avant de sauter le grade de quelqu’un, car en définitive les OG deviennent responsables des membres qu’ils parrainent indirectement en donnant leur accord à la demande officielle du tuteur pour faire entrer un membre. Si vous êtes un membre d’un gang, il est de votre responsabilité de prendre des étrangers sous votre aile qui ne sont pas encore pris par d’autres membres influents, pour les considérer comme vos chiots. Faites-en vos petits bonhommes, qu’ils portent votre nom. Soyez responsable de leur recommandation, afin qu’ils puissent sauter le grade d’entrée. Vous devez faire circuler régulièrement du sang frais dans le gang. Si vous connaissez un membre influent ou quelqu’un qui est respecté par les hauts gradés, dites-leur que vous voulez sauter le rang d’entrée des vos petits potes. C’est ainsi que vous construisez votre cercle d’influence au sein du gang au fil du temps, en ayant une armée de membres qui vous considèrent comme leur grand ami/exemple. Ceci est comment les clans devraient se développer.

Tous ceux qui ne font pas déjà partie du gang devraient essayer de s’associer à un membre du gang qui s’est fait sauter son grade d’entrée pour devenir son petit pote. Il est plus logique d’être le petit pote d’un membre plus âgé/influent. Pour ce qui est de ce que les gens de l’extérieur doivent faire pour être admissibles à l’adhésion dans le gang : ce n’est pas et ce ne devrait pas toujours être un meurtre. Los Angeles compte plus de 100 000 membres de gangs et je vous assure que la grande majorité d’entre eux n’ont pas de meurtres à leur nom. C’est irréaliste quand tout le monde commet un meurtre pour entrer dans un gang. Tout ce que vous avez à faire, c’est de prouver au gang que vous êtes prêt à vous donner du mal pour porter le nom du gang. Cela signifie qu’il faut se battre rapidement pour protéger ses tuteurs, détenir des armes à feu et de la drogue pour les tuteurs, faire de l’argent pour ses tuteurs… Ainsi que d’autres choses.

L’idée que chaque membre d’un gang doit utiliser une arme à feu ou tuer quelqu’un pour entrer dans un gang est dépassée. Cela ne veut pas dire que ce n’est pas une façon raisonnable de rejoindre un gang, cependant, certains membres plus jeunes et plus téméraires qui aspirent à devenir membres du gang pourraient être désireux de tuer quelqu’un pour gagner du respect et trouver un moyen plus rapide de se joindre au gang. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas participer aux choses qui se passeront sur le serveur, tel que d’aller dans un territoire ennemi pour effectuer des tirs.

 

Profondeur du personnage

La chose la plus importante à retenir au sujet de la profondeur des personnages est que vos personnages sont des personnes pleinement fonctionnelles. Ils ont une vie à l’extérieur du gang, ils ont une famille et des emplois. Votre personnage ne devrait pas être un tueur robotique glacial qui ne parle que de l’ennemi, ce n’est pas réaliste. Vous devez tenir compte du fait que la vie personnelle de votre personnage a et aura une incidence sur la façon dont il fonctionne au jour le jour, cela dictera les décisions que vous prendrez en tant que rôliste. Voulez-vous une liste pleine de personnages génériques de type « tout pour le gang » ou de personnages qui sont motivés par des motifs personnels ? Ces derniers ont tendance à durer plus longtemps et ont des jeux de rôle plus engageants et amusants, les premiers ont tendance à s’assécher et à s’éteindre rapidement. Les interactions entre les personnages d’une faction intérieure devraient être ce qui motive n’importe quelle faction, surtout les gangs, de sorte que si vous avez des personnages qui contrastent les uns avec les autres, le jeu de rôle sera beaucoup plus captivant.

Tout le monde dans le quartier n’est pas une menace pour la communauté. La communauté elle-même n’existerait pas si c’était comme ça. 95 % des personnages, si ce n’est tous, ne devraient pas être catalogués comme d’avides tueurs de gangs rivaux. Ça n’a pas de sens. Ces personnages s’épuisent rapidement à l’extérieur et passent leur jeunesse et leurs années d’adulte en prison. Les membres de gangs les plus courants devraient être ceux qui ont foi en leurs tuteurs, qui portent une arme à feu parce qu’ils ont peur de ce qui pourrait arriver s’ils sont pris sans elle, qui prennent des médicaments pour se cacher de la douleur des amis perdus, des membres de la famille et des amis toxicomanes, des perspectives économiques faibles, la réalité de faire partie du gang ou même de survivre comme criminel, etc. Et pas des caricatures de personnage fictif comme O-Dogg ou de n’importe quel rappeur qui fait vos vidéos préférées. Le jeu de rôle autour de votre personnage devrait avoir un sens et être crédible à la fin de la journée.

Ce que cela veut dire, c’est que vous ne devriez pas avoir une quantité folle de meurtres au nom de votre personnage au cours de leur vie dans le jeu. Toutes les fusillades n’ont pas besoin d’être jouées pour montrer que vous êtes revenu avec la pierre tombale de quelqu’un à votre nom, même s’ils sont morts script parlant. Jouez que vous avez tiré sur le territoire et qu’ils se sont dispersés. Leur mort signifie qu’ils ne peuvent pas faire de RK (Revenge Kill), et cela signifie que vous pouvez jouer que vous avez fait naître la peur dans leur équipe. Vous pouvez toujours avoir une mauvaise réputation sans enregistrer chaque meurtre comme une entaille sur votre arme.

 

L'ENVIRONNEMENT

Votre personnage devrait avoir été élevé dans votre quartier de gang. Dès sa naissance, votre personnage a grandi en apprenant des choses qu’un enfant américain typique n’apprend pas. Votre personnage saurait quelles marques portent certains gangs, quel quartier appartient à qui, et à peu près tout ce qui peut être utilisé pour identifier un membre de gang. Il saurait distinguer les graffitis faits par les gangs. Il saurait comment son quartier et ceux qui l’entourent se sont taillés en territoire de gangs. Votre personnage ne serait pas non plus nouveau à la tendance de l’abus de drogues qui sévit dans les quartiers infestés par les gangs. Il est fort probable qu’il ait des amis ou des parents qui abusent de drogues, qu’il connaisse tous les surnoms des vendeurs et qu’il sache où s’en procurer si le besoin s’en fait sentir.

Rappelez-vous toujours que votre personnage est un produit de son environnement, son voisinage le façonne en tant que personne. Votre personnage ne serait pas nouveau à tous les maux qui viennent avec les rues comme l’incarcération, la mort, et l’abus de drogues. Même si votre personnage n’a pas encore fait l’expérience de ces choses de première main, il connaît probablement quelqu’un qui a ou a entendu beaucoup d’histoires. La plupart du temps, il a l’impression que la vie n’a pas grand-chose à offrir à part ce que son environnement lui offre, alors il préfère sauter dans la rue de front.

 

PRÉSENCE DANS LE QUARTIER

Si vous voyez quelqu’un sur le territoire de votre gang que vous ne reconnaissez pas, vous le laissez seul la plupart du temps de façon réaliste. Votre quartier serait peuplé par de nombreux citoyens, car vous êtes à Los Angeles. C’est particulièrement vrai si vous voyez des gens traîner autour de points d’intérêt (parcs, entreprises et autres points chauds) ou autour de maisons qui ne vous appartiennent pas. Des centaines de personnes pourraient se promener dans la région et vivre leur vie quotidienne de façon réaliste, il ne serait pas logique de harceler ces gens autour de vous. Il faut tenir compte du fait que les membres de gangs sont une minorité lorsqu’il s’agit de la population générale. C’est encore plus vrai pour les gens qui traînent dans des maisons qui ne sont pas les vôtres. À moins qu’ils ne causent des ennuis, ne les engagez pas. Les membres de gangs n’interagissent pas avec tous les civils qu’ils voient, donc vous ne devriez pas non plus. Les personnes qui visitent des entreprises devraient également être laissées tranquilles.

Et juste pour que ce soit clair : être seul ne veut pas dire ignorer. Je veux juste dire, ne courrez pas dans tous les coins pour allez vérifier qui sont ces gens, juste pour le plaisir de le faire. N’hésitez pas à les faire participer comme s’ils étaient quelqu’un de votre communauté. Si vous avez une raison valable de vous attendre à ce qu’il s’agisse d’un membre d’un gang rival, alors n’hésitez pas à lui faire pression.

 

La culture du gang

L’identité ou la culture de votre gang est tout ce qui compte dans la façon dont il fonctionne. Il détermine la façon dont ils parlent, s’habillent et interagissent avec les autres gangs. Si vous basez votre faction sur un gang réel, il est impératif que vous dépeigniez correctement leur culture et que vous fassiez des recherches appropriées à ce sujet. Faire un gang de Crip qui agit et parle comme un gang de sang est un exemple d’une mauvaise représentation du concept. Le réalisme est un facteur important quand il s’agit de jeu de rôle de gang, la base du jeu de rôle de type gang est de faire un gang crédible dans un environnement crédible avec des personnages crédibles. C’est la culture de votre gang qui les sépare des autres gangs et qui les distingue, une culture de gang est gravée dans le quartier où ils habitent. La culture devient presque une seconde nature pour ses résidents.

 

Querelles DU GANG

Les querelles de gang peuvent être déclenchées pour de nombreuses raisons, grandes ou petites, d’une fille à l’argent de la drogue. Tuer ne devrait pas être la première option à choisir lorsque vous interagissez pour la première fois avec un autre gang. Toutes les querelles doivent être construites à un rythme réaliste. Ne sautez pas directement à la mise à mort quand il n’y en a pas besoin, c’est juste irréaliste et ennuyeux. Et même si la guerre dégénère au point où il est justifié de tuer, les meurtres de masse ne devraient pas être fréquents à un stade précoce de l’évolution de la querelle, car ce n’est pas réaliste non plus, les gangs ne mènent pas d’opérations de chasse aux phoques de la Marine. Réfléchissez à votre attaque et ne vous contentez pas de copier ce que vous voyez dans les vidéos deathmatch sur YouTube. Si vous vous attaquez à un ou deux d’entre eux tout seul et que vous les tuez, que vous en attrapez un dans leur quartier, que vous aspergez leurs maisons quand ils ne sont pas dehors ; vous devriez jouer la peur et la paranoïa d’essayer de tuer quelqu’un, vous pourrez être tué pendant le processus ou être condamné à la prison à vie. Les attaques contre les gangs devraient être utilisées comme développement pour votre personnage et votre faction.

Une chose que vous devriez éviter est de chercher une excuse pour tirer. Il y a bien d’autres façons de jouer, plutôt que de charger votre arme pour « remettre les pendules à l’heure ». Malheureusement, énormément de gens sont concernés par cela, ils abandonnent tout sens du réalisme et du développement dans le processus de leur évolution. Il faudrait mettre davantage l’accent sur d’autres choses que des gens qui commettent des meurtres de masse. Le dialogue est le moteur du jeu de rôle, donc sortir et interagir avec un ennemi construit un bon jeu de rôle. Il crée de la profondeur et de l’histoire entre les personnages impliqués dans la querelle, ce qui la rend plus étoffée et plus agréable. Réagissez aux autres factions avec une réponse réaliste, sensée et bien jouée, ne tuez pas des blocs entiers pour des graffitis ou d’autres petites raisons. Il jette toutes les circonstances opportunes de jeu de rôle possible à la poubelle. 

Notez également que vos gangs n’ont pas à se quereller avec tous les gangs qui les entourent, si un gang voisin a les mêmes ennemis que le vôtre, vous devriez être prêt à vous allier avec eux. Certains gangs ont des conditions telles qu’ils pourraient même partager leur territoire. Chaque interaction avec d’autres gangs n’a pas à vous pousser à vous en prendre à eux, ils pourraient être des alliés ou des partenaires commerciaux potentiels. 

 

LE JEU DE RÔLE AUTOUR DE LA DROGUE

Le jeu de rôle autour de la drogue offre beaucoup aux gangs, qu’il s’agisse de la vendre ou d’en abuser. Quand il s’agit de vendre de la drogue, il y a beaucoup de choses que vous pouvez jouer autour de n’importe quelle drogue que vous utilisez. Quand il s’agit du jeu de rôle autour de la drogue, vous devriez être ouvert au fait que votre personnage pourrait être dépendant de la drogue. L’abus de drogues est un moyen facile et fiable d’échapper aux dures réalités dans lesquelles vivent les membres des gangs, ils pourraient aussi s’en servir pour se faire des hallucinations avant une activité criminelle. Le type de drogues que vous vendez et dont vous abusez est également lié à la culture de votre gang. 

Vous devriez aussi prendre note que la drogue fait ressortir le pire chez les gens. Beaucoup de membres de gangs aspirent à réussir dans le domaine de la drogue parce que c’est probablement une meilleure alternative aux options limitées dont ils disposent pour gagner de l’argent. Comme il s’agit d’une source de revenus facile, les membres de gangs sont prêts à faire des choses louches pour celle-ci plus que toute autre chose. Si un membre d’un gang est fauché, il peut voler quelqu’un qu’il connaît pour sa drogue, il peut même aller jusqu’à voler les autres membres de son gang. Ils pourraient même voler leur acheteur s’ils n’ont pas assez d’argent pour faire le plein. La plupart des conflits au sein des gangs portent sur l’argent de la drogue et si la situation est suffisamment grave, un membre d’un gang pourrait être prêt à tuer quelqu’un de son propre gang pour l’argent de la drogue.

 

HORS DU PERSONNAGE (OOC)

La façon dont vous vous comportez en dehors de votre personnage (OOC) est tout aussi importante que la façon dont vous vous comportez dans la peau de votre personnage (IC). La toxicité de l’OOC ruine le jeu de rôle autour d’une faction plus que tout. Il est impératif que vous sépariez le IC du OOC. Votre faction devrait être ouverte au jeu de rôle avec n’importe quel gang, peu importe qui ils sont en dehors de leurs personnages. La communication entre les dirigeants est impérative si vous voulez être sur la même longueur d’onde lorsqu’il s’agit de savoir quel est le rôle des interactions entre vos factions. Faire dérailler une autre faction parce que vous ne l’aimez pas ne fait rien d’autre que de donner une mauvaise image de votre faction. Le jeu de rôle devrait être le motif derrière l’interaction avec une autre faction, et non pas essayer d’augmenter votre ego OOC. Une attitude toxique en OOC ne fait que donner une mauvaise image de votre faction et empêche les joueurs de jouer avec vous.